Connect with us

Actualité

Politique/G4 : des propositions pour sortir de la crise sécuritaire dans l’est de RDC.

Published

on

img 20221105 wa0077

GÉNÉRATION 4 (G4), parti politique du Président National, Gaston Mfumu Tshiamba, afin de mettre sur la table la situation de la crise sécuritaire qui règne dans l’est de la RDC.

Face à cette situation inquiétante qui provoque des morts et des déplacés, GÉNÉRATION 4, conscients des enjeux de l’heure et  » ne voulant pas être rattrapé par la fureur de l’histoire en qualité de complice », s’est donné le devoir en toute responsabilité et Patriotisme de dénoncer l’agression du gouvernement rwandais, exigeant le retrait du M23 du territoire national, en appelant tous les congolais a un sursaut patriotiquepour accompagner le Commandant suprême des forces armées et soutenir nos FARDC, à veiller au grain et surtout à ne pas laisser un centimètre à l’ennemi, a tenu à proposer quelques démarches pour sortir de cette crise sécuritaire et que la RDC puisse retrouver la stabilité, la paix.

Dans un communiqué qui est parvenu à congonews26.com, GÉNÉRATION 4, ce parti propose le refus catégorique de négociation en tripartite, RDC-RWANDA-OUGANDA, en dehors du cadre des organisations sou régional ; le retrait sans condition des troupes rwandaises sur le sol congolais ; l’organisation par le Garant de la Nation, Commandant suprême des forces armées, Chef de l’État d’un appel des assises nationales pour une synergie des forces sociales ainsi que forcent vives et politiques congolaises ; le retour à une administration de la territoriale des non-originaires ; la mise en place d’une bonne administration de la justice, thermomètre de la démocratie, afin de favoriser l’unité nationale et de faire asseoir la cohésion nationale, telle que prônée par le parti politique G4.

D’après les propos du Secrétaire Général des Nations Unies, tenus a New-York en date du 18 septembre 2022, le M 23 est surarmé. Pour preuve, après avoir pris Kiwanja et Rutshuru-centre, ces rebelles sont encore signalés à Rugari, à quelque 30 km de Goma, également sur la route nationale 2 (RN2).

Ainsi, G4 voulant jouer son rôle dans l’histoire de la République démocratique du Congo, encourage une adhésion massive du peuple congolais de s’approprier l’initiative qu’il a proposée, pour l’intérêt supérieur de l’intégrité du territoire national et l’avenir du pays.

Il se de noter que, pour sensibiliser plus les gens, G4 compte organiser, dans les prochains jours, une tournée populaire de soutien et de solidarité pour les forces armées de la RDC, et au rejet de la décision de dialoguer avec nos agresseurs

Grady MB

Actualité

Délocalisation du bureau de travail de la gouverneure de province pour la supervision de l’installation du troisième groupe de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Published

on

screenshot 20230806 023328

Son excellence Me Madeleine NIKOMBA déterminée pour l’accompagnement de vision du chef de l’État son excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dit le peuple d’abord, la gouverneure présente à la montage du groupe n°3 de la barrage Tshopolaise envie de revoir la lumière stable dans son entité .

Le numéro 1 de la province toujours debout pour l’avancement de la Tshopo.
Au cours de son assistance à la montage de pièces réparées presque neuves , les ingénieurs sont venus de Kinshasa , Congo central et secondés par ceux de Kisangani pour permettre le bon déroulement de travail au sein de l’unique appareil qui éclaire la ville.

Son excellence Me Madeleine NIKOMBA SABANGU souligne que cet œuvre est un appuie du gouvernement central exécuté par le gouvernement provincial.

Signalons la présence de la bourgmestre de la commune Tshopo Madame Marienne BATAMANE toute contente de recevoir la gouverneure dans son entité de travail pour finaliser le problème qui a pu bien demeurer dans la vie de Kisangani.

Rappelons que la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo géré par société nationale d’électricité est l’une de promesses faites par l’honorable gouverneure pour le compte de la province.

Generose amisi

Continue Reading

Actualité

RDC: la MONUSCO réitère son engagement à soutenir les médias

Published

on

img 20230804 wa0294

La MONUSCO a réitéré, jeudi 3 août, son engagement à soutenir toutes les initiatives des médias congolais afin de lutter ensemble contre les discours de haine en période électorale.

La Directrice de sa Division de la communication stratégique et de l’information publique, Sakuya Oka l’a dit à Kinshasa lors de la présentation de la charte des médias d’informations en ligne contre les discours haineux. à cette occasion, elle a également encouragé les médias congolais à s’approprier cette charte afin qu’ils soient des outils au service du développement durable et non pas des armes de destruction. 

Sakuya Oka a salué cette initiative et félicité également les associations professionnelles des médias ayant participé dans l’élaboration et l’adoption de ce document, à quelques mois des élections.

Elle a indiqué que l’ONU a mis en place un mécanisme de surveillance contre les discours haineux qui peuvent menacer la réalisation des objectifs de développement durable.

La directrice de la PID de la MONUSCO a fait savoir que le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, avait lancé en juin 2019, la Stratégie et le Plan d’action pour la lutte contre les discours de haine. Cela, a-t-elle expliqué, pour répondre à la montée de la xénophobie, du racisme, de l’intolérance, de la misogynie, de l’antisémitisme et de la haine islamophobe.  

C’est dans le cadre de la mise en œuvre de cette Stratégie et du Plan d’action que la MONUSCO et l’Equipe pays de l’ONU en RDC soutiennent l’action des autorités de l’État congolais pour lutter contre les discours de haine et promouvoir la cohésion sociale, la paix et la stabilité.

Il avait été observé lors des processus électoraux passés en RDC que les plateformes numériques avaient favorisé un climat de tension. Ces derniers y avaient entretenu une cyberguerre sans merci, caractérisée par la multiplication des fake news, des insultes et des propos discriminatoires.

Cette charte des médias en ligne avait été adoptée le 25 juillet dernier par l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), l’Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE), l’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC), l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) et le délégué du Conseil supérieur de l’audiovisuelle et de la Communication (CSAC).

Mulebourg

Continue Reading

Actualité

Service Géologique National du Congo : Gety Mpanu Mpanu remercie le Chef d’État Félix Tshisekedi pour sa nomination en tant que présidente du conseil d’administration

Published

on

screenshot 20230709 075251

La nouvelle présidente du conseil d’administration du Service Géologique National du Congo a adressé ses mots de remerciement au président de la République, Félix Tshisekedi après sa nomination ce Samedi 8 juillet 2023.

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef d’État, c’est avec une joie immense que j’ai accueilli la nouvelle de ma nomination au poste de président du conseil d’administration de Service Géologique National du Congo (SGNC).

Gety Mpanu-Mpanu indique être consciente des nouvelles responsabilités lui confiées et des défis qui en découlent et prend l’engagement de travailler, fidèlement à la vision du Chef de l’état, à l’accomplissement de la mission dévolue à cette structure étatique; ce, conjointement à la Direction Générale nouvellement nommée, le Directeur Général Raoul Wamenya et le Directeur Général Adjoint Adelard Joël Ngoyi Kasongo

Madame Gety Mpanu-Mpanu a saisi cette occasion pour saluer l’engagement et la détermination du Chef de l’état à promouvoir le secteur minier à travers la recherche géologique. Le SGNC joue un rôle primordial dans le développement de la cartographie géologique du pays en menant des investigations du sol et du sous-sol en vue de l’identification des substances minérales et des produits de carrières.


La compilation, publication et vulgarisation de ces données géologiques permettront l’identification des zones favorable à l’exploitation minière à mettre à disposition des générations futures.

Signalons que Gety Mpanu-Mpanu est directrice du cabinet adjointe honoraire du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Olivier MAKIESE

Continue Reading

Trending